Nos 3 piliers

La co-éducation et la place des familles

Les parents sont et restent les premiers éducateurs de leur enfant. Les professionnelles de la petite enfance prennent le relais lors des journées. On se pose alors la question : comment faire pour assurer une continuité éducative entre les deux lieux de vie ?
– Mise en confiance avec espace d’écoute et espace parents sur internet avec albums
– Une période d’adaptation modulable en fonctions des besoins de l’enfant et la famille
– Échanges et travail de partenariat avec proposition mensuelle d’ateliers parents
– Partages des moments clés de la vie de leur enfant avec participation aux fêtes, mise en place d’un comité de parents et de réunions débats

L’enfant « être social »

Le projet social, c’est donc aussi offrir une ouverture vers l’extérieur : faire bénéficier les enfants des ressources du quartier en sortant de la structure lorsque l’environnement le permet, ou en faisant venir l’extérieur à l’intérieur de la crèche par le biais de partenariats avec des associations, des écoles, des maisons de retraite etc. :
– Sélection des lieux à visiter avec l’enfant
– Mise en place d’un projet individualisé avec chaque partenaire amené également à se déplacer au sein de la structure
– Projet de sorties de proximité (parcs, boulangerie)

La valorisation du personnel encadrant

La qualité du personnel encadrant et de ses compétences est le premier et le principal critère pour proposer à l’enfant et sa famille un cadre rassurant, bienveillant et stimulant.

L’Association a fait le choix de valoriser ses salariés en leur proposant une rémunération plus attrayante et divers avantages (ticket restaurant, congés supplémentaires).

De plus, elle propose régulièrement des formations à ses salariés (gestes de premiers secours, pédagogie, développement de l’enfant, etc.). Enfin, le personnel bénéficie de la VAE, du Fongecif, du 1% patronal, etc.